Koweït : le port du pantalon pour les femmes ? C’est “haram” affirme un érudit musulman !

Koweït : le port du pantalon pour les femmes ? C’est “haram” affirme un érudit musulman !

Alors que le monde est en proie à de profonds bouleversements socio-économiques, agité par de violents tumultes et menacé par le péril du changement climatique, le sens des priorités de certains hauts dignitaires musulmans laisse sans voix, tant il est coupé de la réalité, obsédé par l’apparence extérieure de la femme et figé dans un archaïsme qui l’éloigne de la modernité.

Dans un Koweït où la polémique fait rage sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours, l’érudit Othman Al Khamees reste arc-bouté sur sa position inflexible concernant un sujet ô combien crucial : le port du pantalon pour la gent féminine musulmane…

« C’est haram ! », a-t-il asséné dans une vidéo postée sur Twitter, à la consternation de nombreux internautes koweïtiens que ses propos tranchés, reflet d’un conservatisme religieux d’un autre âge, ont irrités, pour ne pas dire scandalisés.

« Les pantalons sont haram ! Il est interdit aux femmes musulmanes de porter des pantalons. Dans l’Islam, il n’est pas acceptable qu’une femme expose ses jambes et ses cuisses, et les pantalons mettent en évidence les formes des jambes », a martelé celui qui, il y a quelques mois et en parfaite cohérence avec lui-même, avait suscité des joutes virtuelles houleuses pour avoir proclamé qu’il était « inacceptable qu’une femme musulmane voyage seule », et ce, même si des circonstances particulières l’y obligeaient.

Si les paroles de Othman Al Khamees résonnent agréablement aux oreilles d’un certain nombre de fidèles, il n’en demeure pas moins que leur portée ultra-rigoriste embrase davantage les esprits qu’elle ne les apaise sur la cybersphère koweïtienne.

Les vêtements des femmes doivent être modestes et ne doivent pas être serrés, peu importe si elle porte un pantalon ou une robe. Le Coran est clair et direct. N’interdit pas ce que Dieu a jugé permis.”

Source: oumma.com

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*