Une association islamique d’aveugles et de malvoyants

Une association islamique d’aveugles et de malvoyants

Une association islamique de personnes handicapés en gestation c’est la foi du Sieur Abdour rahman et ses amis qui ont été les invités de Dr. SAWADOGO à son cour de dimanche 19 mars 2017 a Karpala

La classe vulnérable de la population est dans la plupart des cas des laissés pour compte. L’islam par contre a exhorté les musulmans à la miséricorde entre eux. Mais souvent le constat sur le terrain est tout autre sauf ceux à qui Allah a fait miséricorde. Chacun donc dans la communauté doit jouer sa part de responsabilité. Dr. Ahmad Abdous Salam SAWADOGO dans cette logique a invité lors de son cours a la mosquée de EL Hadj Moussa Roger ce dimanche 19 Mars des handicapés afin qu’ils présentent au fidèle leurs conditions de vie et leur ambition de pouvoir s’épanouir comme tout musulmans sans craindre de répression ou tout autre mal. Ces aveugles et malvoyants dont leur responsable est Abdour rahman vivent actuellement dans un centre communautaire ou ils apprennent des métiers mais ils se sentent gêner à cause de leur religion. Abdour rahman lui-même avec son handicape a pu voyager au Niger pour apprendre la lecture dans la langue arabe et par manque de moyen il n’a pas pu apprendre le coran. Dans leur centre ils sont au total quinze dont treize hommes et deux femmes. Leurs soucis majeurs c’est de pouvoir se trouver un centre islamique ou ils pourront pratiquer leur religion et apprendre la science de la religion ainsi que les métiers. Ainsi ils ont créé leur association des handicapés regroupant les quatre sensibilités en 2011. Mais le récépissé de l’association est périmé en 2013. Dr. SAWADOGO en les invitant au cours a voulu attirer l’attention des fidèles sur la nécessité d’aider ces derniers afin qu’ils puissent conserver leur religion. Les expériences ont montré que cette couche vulnérable de la société échange facilement leur religion contre subsistance. Ils ont donc besoin d’aide de leur frère. Dr SAWADOGO dans son allocution dit donc qu’au lieu de répéter chaque année des voyages pour la oumra on pourra économiser l’argent pour ces genres de problèmes. Le message est donc passe et la contribution de tout est attendue.

Issaka NIKIEMA

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*