Que dit le Saint Coran sur la fornication et l’adultère (AZ-ZINÂ) ?

Que dit le Saint Coran sur la fornication et l’adultère (AZ-ZINÂ) ?

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. L’adultère : « C’est avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint en dehors du cadre de mariage. » Et la fornication : « C’est avoir des relations sexuelles hors du cadre de mariage. » Ces deux appellations sont désignées par le terme arabe « az-zinâ ».

Le zinâ (la fornication et l’adultère), sous toutes ses formes est strictement interdit par Allah (à Lui la puissance et la majesté) et est considéré comme un grand péché. Toute personne qui a un minimum le sens des responsabilités en tant que musulman ou musulmane doit participer par sa parole, par son comportement, par ses conseils et par tous les moyens licites à propager le bien, la chasteté et la pudeur. La chasteté, c’est s’écarter de l’illicite ⦋haram⦌, s’abstenir des plaisirs sexuels et notamment de la fornication ou de l’adultère « az-zinâ ».

Allah (à Lui la puissance et la majesté) dit :
□ {Les musulmans et les musulmanes, les croyants et les croyantes, ceux qui sont obéissants et celles qui sont obéissantes, ceux qui sont véridiques et celles qui sont véridiques,…. ceux qui gardent leur chasteté de même que celles qui [la] préservent…} (Sourate 33:35)
□ {et qui préservent leurs sexes [de tout rapport]} (Sourate 23 : 5)
□ {Ordonne (Ô Muhammad) aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.} (Sourate 24 : 30)
□ {Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté,…} (Sourate 24 : 31)

Ceux qui n’ont pas les moyens de se marier doivent patienter et garder leur chasteté, qu’ils soient hommes ou femmes. D’après l’exhortation de notre bien aimé Prophète (qu’Allah l’honore et l’élève davantage en degrés) : « Oh ! Vous les jeunes, ceux parmi vous qui êtes capables de se marier, qu’ils le fassent. Cela permet de préserver la chasteté du regard et également la chasteté des parties intimes en évitant l’adultère. Et celui qui ne peut pas, qu’il pratique le jeûne » (Rapporté par Al Bukhârî et Muslim)

À part le Chirk (le polythéisme), l’adultère est le péché le plus impur et le plus monstrueux dans la mesure où il corrompt le cœur et entame considérablement sa croyance en l’unité d’Allah. C’est pourquoi on trouve que les personnes qui s’adonnent le plus à cette impureté sont les plus exposées au Chirk (le polythéisme).
Ibn Massoud (qu’Allah l’agrée) a raconté qu’il avait demandé au Prophète d’Allah (que la paix et le salut soient sur lui) : Quel était péché le plus grave auprès d’Allah, et que le Messager d’Allah lui avait répondu : « Que tu attribues à Allah un égal, alors que c’est Lui Qui t’a créé ! » J’ai demandé, ajouta-t-il : « certes, que cela est très grave, puis encore ? » Il répondu : « Que tu tues ton enfant de crainte qu’il se nourrisse avec toi ! » j’ai dit : « Puis encore ? » Il répondit : « Que tu commettes l’adultère avec l’épouse de ton voisin ! »

Alors Allah (qu’Il soit Exalté et Magnifié) a révélé les versets suivants pour confirmer cela : {Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication – car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux ; et quiconque se repent et accomplit une bonne œuvre c’est vers Allah qu’aboutira son retour.} (Sourate 25 : 68-70)
Allah (à Lui la puissance et la majesté) dit également : {Ne vous approchez pas de la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin ! } (Sourate 17 : 32)

Transgresser ce commandement est un péché catastrophique en Islam : Allah (le Puissant et le Majestueux) dit : {La fornicatrice (azzâniyatou) et le fornicateur (azzânî), fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice (une polythéiste). Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur (un polythéiste) ; Une telle chose a [par contre] été interdite aux croyants.} (Sourate 24 : 2-3)

L’ADULTÈRE EST UN PÉCHÉ GRAVE À DEGRÉS DIFFÉRENTS

Les savants (oulémas) ont classé l’adultère en plusieurs degrés. Ainsi, il y a l’adultère avec une femme non mariée qui est grave mais plus grave que lui est l’adultère avec une femme mariée qui, lui aussi, est plus grave quand il prend la forme d’inceste. Aussi l’adultère d’un homme marié est pire que celui d’un homme qui n’a jamais connu le mariage comme on peut le déduire de la sanction infligée à chacun d’eux. De même que l’adultère commis par un vieil homme est, en raison de sa maturité et de sagesse, pire que celui commis par un jeune homme. Aussi l’adultère d’une personne libre ou faisant partie des oulémas (savants) est, en raison de leur statut, pire que celui de l’esclave ou de l’ignorant.

En outre, le fait de considérer l’adultère comme licite est une mécréance (Kufr). Ibn Abbâs (qu’Allah soit satisfait de lui et de son père) rapporte que s’adressant aux jeunes, le Messager d’Allah (que la paix et le salut soient sur lui) a dit : « Ô jeunes de Quraïch, gardez votre chasteté et ne commettez point l’adultère, car quiconque restera chaste sera admis au Paradis. » (Rapporté par Al-Bayhaqi et Al-Hakim qui le déclarent conforme aux critères d’authenticité appliqués par les deux imams Bukhârî et Muslim)

Le Prophète (qu’Allah l’honore et l’élève davantage en degrés) a dit : « Lorsque le musulman commet l’adultère, il n’est plus croyant, au moment où il l’a commis ! Lorsqu’il vole, il n’a plus la foi au moment où il a volé ! Lorsqu’il boit du vin, il n’est plus croyant au moment où il l’a bu ! Lorsqu’il usurpe par la force une propriété de grande valeur, uniquement par se faire une réputation et que les gens le craignent, il n’est plus, certes, en ce moment un croyant ! » (Rapporté par Bukhârî, Muslim, Abou Dawoud et Nassa-i d’après Abou Hurayra)

Le Messager d’Allah (qu’Allah l’honore et l’élève davantage en degrés) a dit aussi : « Lorsque le croyant fornique ⦋commet le péché de fornication⦌, la foi le quitte et elle est comme un petit nuage au-dessus de sa tête. Lorsqu’il cesse et se repent, la foi lui revient ! » (Rapporté par Abou Dawoud, Tirmidhi et Al Baïhaqi d’après Abou Hurayra)
Le Prophète d’Allah (que la paix et le salut soient sur lui) a dit également : « Celui qui commet l’adultère ⦋fornique⦌ ou boit du vin, Allah lui enlève la foi comme on enlève le vêtement à une personne et qu’on le lui retire par la tête. » (Rapporté par al Hakim d’après Abou Hurayra)

Dans un autre hadith, le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) a dit : « Trois personnes seront privées de se voir sanctifiées ou adressées la parole par Allah et seront exposées à un châtiment douloureux le jour de la Résurrection : un vieillard fornicateur ; un roi menteur (envers son peuple) et un pauvre hautain ! » (Rapporté par Muslim et Nassa-i d’après Hurayra)

L’Enfer comprendra 7 portes et Allah (à Lui la puissance et la majesté) dit : {Et l’Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous. Il a sept portes; et chaque porte en a sa part déterminée.} (Sourate 15 : 43-44)
Ata’ a (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit dans un long hadith : « La porte la plus terrible pour ce qui est du malheur, de la chaleur et de la souffrance, et don l’odeur est la plus puante, c’est elle qui est réservée aux fornicateurs, ceux qui ont commis ce péché alors qu’ils connaissaient la gravité et l’interdiction. » (Rapporté par Bukhârî)

Makhoul Ad-Dimachqi (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Les gens de l’Enfer seront irrités par une odeur très puante et diront : « Nous n’avons jamais senti une odeur aussi puante ! » On lui répondra : « C’est l’odeur des parties génitales des fornicateurs. » »

Anas (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Messager d’Allah (que la paix et le salut soient sur lui) a dit : « La foi est un habit dont Allah revêt celui qu’Il veut. Lorsque le serviteur fornique, Allah le lui enlève. Lorsqu’il cesse et se repent, Il le lui rend. » (Rapporté par Al Baïhaqi d’après Abou Hurayra)
Le Prophète d’Allah (qu’Allah l’honore et l’élève davantage en degrés) a dit aussi : « Celui qui était un buveur ⦋d’alcool⦌ invétéré et meurt, Allah le fera boire de la rivière « Baghy » : c’est une rivière de l’Enfer qui coule des parties génitales des prostituées. » (Rapporté par Ahmad, Abou Ya’la, Ibn Hibban et al Hakim)
C’est à dire que les femmes qui s’adonnaient à la fornication et à la prostitution, s’écouleront du pus et du sang en Enfer, et c’est de ce liquide que sera abreuvé celui qui n’a pas cessé de boire de l’alcool et du vin tout le long de sa vie, jusqu’à ce que la mort l’ait pris !

Le Messager d’Allah (qu’Allah l’honore et l’élève davantage en degrés) a dit encore : « En Enfer, il y a une rivière dans laquelle se trouvent des vipères dont le diamètre est équivalent au cou du chameau. Elles piqueront celui qui a délaissé la prière. Leur venin bouillira dans son corps 70 ans, jusqu’à ce que la chair soit réduite en charpie ⦋déchirée en menus morceaux⦌. Et il y a aussi, en Enfer, une rivière ayant pour nom « Jubb al huzn » (le Puits de la Tristesse) dans laquelle se trouvent des vipères et des scorpions dont la grosseur vaut le tour de taille d’un mulet, ils possèdent chacun 70 aiguillons pleins de venin. Ils piqueront le fornicateur et y videront leur venin. Il en ressentira la douleur 1000 ans, puis sa chair sera réduite en charpie ⦋déchirée en menus morceaux ⦌ et il coulera de son sexe du pus et du sang. »

Il est à remarquer que le Messager d’Allah (qu’Allah l’honore et l’élève davantage en degrés) a dit : « Parmi les signes de la fin de Temps, il y a la dispersion du savoir, la généralisation de l’ignorance, l’usage de l’alcool et l’apparition à grande échelle de l’adultère. » (Rapporté par Bukhârî et Muslim).

Il (que la paix et le salut soient sur lui) a dit également : « Jamais l’adultère ne s’est apparu au grand jour chez un peuple sans que celui-ci ne soit affligé par la peste et par d’autres maux inconnus de ses ancêtres… » (Rapporté par Ibn Majah, Al-Hakim et déclaré authentique par Al-Albani).

Il n’est guère surprenant, dès lors, de voir le sida, la syphilis et la gonorrhée ainsi que d’autres maladies mortelles se propager en tant que punition d’Allah (à Lui la puissance et la majesté) contre ceux qui ont agi avec indulgence et complaisance vis-à-vis de caractère scandaleux et immoral.
Ô Allah, purifie nos cœurs, fais que nous soyons chastes, montre-nous les voies de salut, épargne-nous du mal qu’il soit apparent ou caché.

Qu’Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

Docteur Abdoul Madjid

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*