Projet de loi sur les libertés religieuses : Les associations islamiques soutenues par l’UPC

Projet de loi sur les libertés religieuses : Les associations islamiques soutenues par l’UPC

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) trouve les préoccupations de la FAIB concernant le projet de loi sur les libertés religieuses bien fondées. Le mercredi 11 janvier 2017, la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) a reçu une visite d’une délégation de l’Union pour le progrès, conduite par le député Adama Sosso, SG du parti. La délégation est venue s’informer et soutenir la FAIB après ce qui s’est passé avec le projet de loi.

Le député de l’UPC a affirmé que la position de son parti était de s’opposer à ce projet de loi dès sa mise à discussion à l’Assemblée nationale. Il a dit que L’UPC va interpeller le gouvernement pour que de tels projets de loi ne passent plus à son niveau sans au préalable une précaution et toutes les concertations nécessaires et suffisantes.

La délégation de L’UPC a dit être dans son rôle d’écouter le Peuple. Les responsables de la FAIB ont remercié L’UPC et salué cette démarche consistant à venir à sa rencontre pour comprendre davantage.

Ils sont également revenus sur un certain nombre de ressentiments des musulmans tels que relatés par le rapport de International crisis group. Les responsables de la faîtière des musulmans ont renouvelé leur appel à tous les acteurs nationaux à œuvrer pour la paix et la cohésion sociale dont a besoin notre pays.

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*