L’invocation de la prière de la consultation

L’invocation de la prière de la consultation

Jâbir Ibn ‘ Abdallah (que Dieu l’agrée) a dit Le Messager de Dieu nous enseignait la (prière)de consultation dans toute nos affaires terrestre, de la même manière qu’il nous enseignait une sourate du Coran.

Ainsi nous a-t-il dit: Lorsque l’un de vous envisage d’entreprendre une chose, qu’il accomplisse alors, en dehors des prières obligatoires,deux rak’at et qu’il dise ensuite: Ô seigneur ! Je cherche conseil auprès de Ta sciences, et la capacité (d’entreprendre mon projet) auprès de Ta toute puissance. Je T’implore de me combler de Ton immense grâce Car Tu es certes Omnipotent et je ne puis rien,Omnisciente et j’ignore tout. Et Tu es certes le Grand Connaisseur de l’inconnu.

Ô seigneur ! Si Tu sais que (cette chose, cette affaire) – que l’on explicite – représente pour moi un bien dans ma religion, dans ma vie présente et future, alors prescris-la-moi, facilite-m’en l’aboutissement et accorde-lui Ta bénédiction. Mais si Tu sais que (cette chose, cette affaire) – que l’on explicite-sera néfaste pour moi,dans ma religion, dans ma vie présente et future, alors détourne-la de moi et détourne-moi d’elle.Accorde-moi le bien où qu’il soit et rends-m’en ensuite satisfait.’ (Rapporté par Bukhârî)

Et il n’est personne qui puisse nourrir des regrets après qu’il ait consulté le Créateur. cherché conseil auprès de ses frères et sœurs croyants, et agi avec précaution et minutie. Dieu dit. en effet 😞…) et consulte-les à propos des affaires. Puis.une fois que. tu t’en décidé, place toute ta confiance ce en Dieu (…) Coran 3/159

اللهم اني أستخيرك بعلمك، وأستقدرك بقدرتك، وأسألك من فضلك العظيم، فإنك تقدر ولا أقدر،وتعلم، ولا أعلم، وأنت علام الغيوب، اللهم إن كنت تعلم أن هذا الأمر (ويسمي حاجته) خيرلي في ديني ومعاشي وعاقبة أمري(عاجله وآجله) فاقدره لي ويسره لي ثم بارك لي فيه، إن كنت تعلم أن هذا الأمر شرلي في ديني ومعاشي وعاقبة أمري (عاجله وآجله) فأصرفه عني واصرفني عنه واقدرلي الخير حيث كان ثم أرضيني به.

Allâhumma innî astakhîruka bi- ‘ilmika wa astaqdiruka bi-qudratika, wa as’aluka min fadlika- ‘azîmi. Fa-innaka taqdiru wa lâ aqdiru, wa ta ‘lamu wa lâ a’lamu, wa Anta ‘allâmu-l-ghuyûbi. Allâhumma in kunta ta’ lamu anna hâdhâ-l-amra (que l’on expricite) khayru lî fî dînî wa ma’âshî, wa âqibati amrî (ou : ‘âjilihi fa-qdurhu lî, kunta ta’lamu anna hâdhâ-l-amra (que l’on explicite) sharrun lî fî dînî wa ma’âshî, wa âqibati amrî ( ou bien : ‘âjilihi wa âjilihi) fa-srifhu ‘annî, wa srifni ‘anhu, wa qdur lî-l-khayra haythu kâna thumma ardinî bihi.

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*