Les bases de la paix en islam

Les bases de la paix en islam

Dans un article précèdent on avait présenté un extrait du livre du Dr. Ahmad Abdous Salam SAWADOGO sur l’historique de la paix en islam. Dans ce présent article le Dr. traite les bases de la paix en islam

 

 

 

Beaucoup sont ceux qui ont parlé de paix et qui, dans leurs actes, se sont contredits. Ils parlaient de paix tout en commanditant des actes de violence. Nous pouvons rappeler à ce titre le plus célèbre président français après Napoléon, le Général Charles DE GAULE. Il prônait la paix pour son peuple et pour toute l’humanité quand il résistait à l’occupation nazie. Lorsqu’il recouvra sa liberté et sa dignité grâce au soutien indéfectible des noirs africains et des musulmans, il a tourné son arme contre eux[1]. Il est connu des historiens éveillés qu’il était le commanditaire de la guerre de sécession au Biafra. Lorsqu’il a été chassé d’Algérie alors que la compagnie ELF avait besoin d’un autre pays pour s’implanter, il soutint cette guerre avec pour objectif de s’installer un jour dans cette localité[2]. Il parlait de paix ; il prônait la paix mais s’attaquait aux autres peuples et continuait de coloniser le Maghreb arabique. La guerre d’Algérie a eu lieu sous son règne.  Comme les bases de la paix lui étaient inconnues ces faits ont remis en cause sa quête et sa lutte pour la paix. Sa principale base n’était que l’intérêt de la France. Et qu’elle est fausse cette base !

Dans un pays voisin de la sous-région, un homme d’État parlait de paix. La paix n’est pas un mot mais c’est un comportement. Les gens se disaient qu’après son départ son pays allait s’enflammer car il y avait de l’injustice, une oppression contre une majorité musulmane et d’autres ethnies comme les bétés qui juraient qu’après son départ ils se vengeraient. Et c’est ce à quoi on a assisté. Ce pays qui était modèle de paix dans la sous-région a connu l’une des guerres les plus fratricides. Il manquait à lui aussi la connaissance des bases véritables de la paix.

Si nous généralisons l’analyse, Georges Bush fils, celui-là qui est protestant et dit lutter pour la paix dans le monde, a pu mentir sur un peuple afin de pouvoir l’attaquer malgré la vive critique de la communauté internationale. Il a ainsi détruit un pays en y laissant des germes de la violence. Ce peuple continue de souffrir de la violence jusqu’à aujourd’hui. Malgré sa foi chrétienne cet homme n’a pas connu les bases sérieuses de la paix. Avec le prix Nobel de la paix, Obama a suscité beaucoup d’espoir pour l’humanité abimée par une sale politique de va-t-en-guerre de Georges Bush. Mais hélas ! Gouantanamo, qu’il avait promis de fermer, hurle encore. Les drones américains contribuent de faire des victimes innocentes dans les zones tribales de Pakistan et d’Afghanistan. Pas un seul jour ne passe sans que qu’une bombe d’Obama ne tue un musulman sunnite[3].

Des exemples d’hommes d’État ou de grandes personnalités qui chantaient la paix et la stabilité dans le monde et qui, dans leurs actes, les sapaient sont innombrables.  En effets ils n’ont pas su ou ne connaissent pas les fondements véritables de la paix.

Dans ce présent chapitre, nous allons exposer les bases véritables de la paix selon l’Islam sur inspiration du Coran et de la tradition prophétique.

Essentiellement cinq bases: La science utile, la foi, la soumission à Allah, la bienveillance « al ihsâne »,

la justice. Nous reviendrons en detaille sur chacune de ces cinq bases

[1] Comme le massacre des anciens combattants du Camp Cheroy au Sénégal qui ne revendiquaient que leurs primes à l’instar de leurs compagnons d’arme français avec lesquels ils venaient ensemble de libérer la France  à la fin la seconde guerre mondiale.

[2] RFI (Archives d’Afrique animée par Alain Foka, numéro consacré au Gabon)

[3] Le Hezbollah libanais a traversé la frontière pour soutenir le régime syrien dans la répression contre les

Sunnites. Obama n’a rien dit par rapport à cela. Nouri Al-maliki , l’ex premier ministre irakien, dans sa

répression contre les sunnites, a demandé aux États-Unis de l’aide. Obama lui a donné même des avions qu’il a

utilisés contre les sunnites. Mais lorsque les sunnites se sont organisés et ont pu, par la force, repousser l’agression et conquérir une grande partie du pays, Obama et la communauté internationale ont crié au terrorisme.

 

 

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*