La problématique de l’utilisation du calendrier islamique

La problématique de l’utilisation du calendrier islamique

La problématique de l’utilisation du calendrier islamique

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Que la paix et la bénédiction soient sur l’envoyé comme miséricorde pour l’univers.

Dépliant islamique (11)

Le calendrier islamique (Hijri)
Allâh le Tout-Puissant dit: ((Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze [mois], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre)) [At-tawbah 9 :36]. Ceci signifie les mois
lunaires qui sont : Al-Mouharram, Safar, Rabi’ al awal, Rabi’ al âkhir, Jumãda al ȏlâ, Jumãda al âkhirah, Rajab, Chaabâne, Ramadan, Shawwãl, Dhul-Qa‘dah et Dhul-Hijah.

Conformément à la guidance du Prophète صلى الله عليه وسلم et de ses compagnons ainsi que par l’unanimité des savants, on ne compte pas les mois islamiques par le soleil ni par calcul, cependant on les compte par la parution et le déroulement de la lune ; parfois vingt-neuf jours et
parfois trente jours. Le Prophète صلى الله عليه وسلمdit : ((nous sommes une nation analphabète; on n’écrit pas on ne calcule pas, le mois chez nous est compté comme ça et comme ça)) [Al-Boukhari (1814) et Mouslim
(1080)].

Le calendrier islamique (Hijri): est un calendrier qui est basé sur l’an de l’immigration du Prophète صلى الله عليه وسلمau Médine. La raison d’établissement de ce calendrier est qu’Oumar Ibn Al-Khattâb -qu’Allâh soit satisfait de lui- a reçu un acte dans lequel on a écrit «au Chaabâne». Oumar demanda alors : quel Chaabâne est-il, le Chaabâne passé ou le Chaabâne suivant ?

Puis il a ordonné l’établissement du calendrier islamique, or les compagnons -qu’Allâh soit satisfait d’eux – ont été d’accorder de commencer la datation par l’an de l’immigration du Prophète صلى الله عليه وسلمau Médine,
ils ont classé le moi Al-Mouharram comme le début de l’année. Ibn Assâkir a rapporté que Sha’bî a dit : Abu Moussa a écrit une lettre au Oumar dans laquelle il lui dit: ils nous parviennent de toi des
lettres sans aucune date, proposes-nous alors une date.

En suite Oumar a consulté les compagnons sur la question, alors certains on proposé de prendre l’an de l’envoi du Prophète
صلى الله عليه وسلم comme le début du calendrier, autres ont dit de débuter par l’an de son décès. Oumar dit alors: non, mais nous allons prendre l’immigration du Prophète صلى الله عليه وسلم comme le début de la datation Islamique parce que son immigration a tranché entre le vrai etl e faux. Puis il à commencé
à noter les dates par ce calendrier.

[Encyclopédie de jurisprudence Koweitienne: vol 42, p 178, édition du ministère]. Le calendrier Islamique (Hijri) est le calendrier adopté dans l’islam pour fixer les dates des actes d’adoration telles que le jeune, le Hajj, la Zakat, le délai d’attente, ainsi que des contrats et des différentes transactions.

Mais avec grand regret, la plus part des musulmans d’aujourd’hui ignorent le calendrier
Islamique (Hijri) et les mois lunaires, ils utilisent le calendrier grégorien en abandonnant le calendrier Islamique qui est adopté par l’unanimité des savants, parce qu’ils se sont influencés par
la colonisation et dominés par la culture étrangère de l’occident !!!

Certes, ce qui est mieux pour un musulman c’est l’utilisation du calendrier islamique seul ou l’utilisation de tout les deux calendriers islamique et grégorien, ce ne pas normale qu’il utilise le grégorien seul, c’est une honte !

Google+ Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*