Formation des imams en France : Ouverture d’un institut d’ici à la rentrée 2018

Formation des imams en France : Ouverture d’un institut d’ici à la rentrée 2018

Bonne nouvelle : les Français d’origine marocaine qui souhaitent étudier les sciences religieuses pour devenir imams pourront effectuer leur cursus en France d’ici à la rentrée 2018, d’après La Croix. L’annonce de l’ouverture de l’Institut de formation des imams et morchidates (prédicatrices) a été faite le 2 avril par l’Union des mosquées de France (UMF), proche du royaume. Jusqu’à présent, les Français d’origine marocaine devaient se rendre à l’institut Mohammed VI de Rabat pour recevoir cette formation.

«La lutte contre le radicalisme qui frappe une frange de notre jeunesse repose en partie sur notre capacité à bien former nos cadres religieux et à leur donner les moyens adaptés à leur noble mission», précise l’UMF dans un communiqué.

«Pour la formation des imams et des morchidates, l’UMF a fait le choix pragmatique et mûrement réfléchi de tirer profit de l’expérience du royaume du Maroc reconnue dans ce domaine sur le plan international», a déclaré Mohammed Moussaoui, président de cette fédération dans le communiqué. «En effet le Maroc est devenu une destination prisée pour la formation proposée par l’institut Mohammed VI. De nombreux ressortissants de pays arabes se déplacent au royaume pour y faire leurs études (Mali, Guinée, Tunisie, Émirats arabes unis ou Koweït).»

Jusqu’à présent, la concrétisation du projet se heurtait à deux obstacles : le coût de l’opération et le manque d’enseignants. Pour réduire l’investissement financier, la mosquée d’Evry a accepté de mettre à disposition de l’UMF «sa partie culturelle comme centre de formation», informe Mohammed Moussaoui.

Quant au manque de professeurs, l’Institut Mohammed VI a choisi de prendre en charge les enseignants pendant trois ans «le temps que nos étudiants français achèvent leur cursus et soient capables à leur tour d’enseigner», conclut le président de l’UMF.

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*