Des solutions pour un bon usage des média

Des solutions pour un bon usage des média

Les media constituent de nos jours un moyen efficace pour la bonne éducation et la formation des sociétés que sa désinformation et son intoxication. Dr. Ahmad Abdous Salam SAWADOGO théologien du haut de son expérience du terrain médiatique propose donc dix solutions qu’il conviendra d’appliquer pour espérer le bien. Mais avant ces propositions de solution il a cité des exemples concrets pour prouver  puissance des médias.

En effet, il dit que c’est par les médias en occurrence la BBC que le général De Gaule a relancé la guerre contre l’Allemagne en 1944 après que tout le monde pensait à sa capitulation. En outre pour intimider le Japon a l’occasion de la deuxième guerre mondiale après que la première bombe atomique a été lance les Américains ont dit qu’ils ont toujours en leur possession beaucoup de bombes alors qu’il n’en restait que une seule.

Enfin ce qui se passe actuellement en Syrie c’est Dieu seul qui connait la vérité. Mais on ne cesse de désinformer l’opinion pour diaboliser l’ennemie ou pour atteindre des objectifs clairement affichés. En conclusion les médias ont un pouvoir incommensurable. Alors, pour moraliser les médias, Dr SAWADOGO propose :

  • Avoir une volonté politique
  • Impliquer des leaders religieux
  • La volonté générale de la population à accepter le changement
  • Choix du personnel
  • Avoir un programme éduqué
  • Accroître la censure de ce qui est immoral
  • Sanctionner tout médias allant à l’encontre de la morale
  • Encourager la création des médias islamiques
  • Soutenir matériellement les médias islamiques
  • Accorder un espace aux savants musulmans dans les médias laïques

Ce qu’on retient en général est que les médias ont de la force. En plus chaque média a une ligne éditoriale qu’il défend. Et cette ligne détermine l’orientation de ce média. Alors les musulmans ont des valeurs très nobles qui méritent qu’on ait nos propre média pour défendre ces valeurs.

Issaka NIKIEMA

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*