Concours de mémorisation des moutoon

Concours de mémorisation des moutoon

Les résultats du concours de mémorisation des mootoon (textes fondamentales de la science bénéfique en islam) sont tombe le dimanche 12 mars à la grande mosquée sunnite de Zangwetin. Apres une année de mémorisation des étudiants de Ouaga et Bobo se sont mesures dans la rétention  des textes mémorisé

Le Dr. Tidiane OUEDRAOGO est le dernier docteur parmi les étudiants burkinabés en Arabie Saoudite à avoir fait son retour effectif sur la terre natal pour apporter sa pierre dans la daawa au Burkina. Une nouvelle tête une nouvelle méthode. Il est donc venu avec un système d’enseignement de la science de la religion connu ailleurs et précisément dans les pays arabe mais ignore par plus d’un au Burkina. Ce système n’est autre que le chemin que les anciens ont emprunte dans l’acquisition de la science bénéfique. C’est la mémorisation des textes fondamentaux de la science dans presque toutes les branches confondues. En effet il a débuté les cours avec les étudiants à la grande mosquée sunnite de Ouaga il y a une année. La méthode est la suivante : il y a quatre encadreurs qui ont été choisi pour suivre permanemment les étudiants : il s’agit de Cheikh Abdoul Fatah KINDO fils de Dr. KINDO, Cheikh Moustapha OUEDRAOGO, imam raatib de la mosquée sunnite de Zangwetin, Cheikh Ousman OUEDRAOGO aussi imam raatib de mosquée sunnite de Zangwetin et Cheikh Abass SANOGO enseignant. Les étudiants révisent chaque samedi et jeudi ce qu’ils ont mémorisé avec ces encadreurs qui valident et corrigent et leur donne la possibilité de poursuivre ou de reprendre. Apres une année de mémorisation environ 90 étudiants ont pu participer à un concours à l’issue duquel les meilleurs ont été primés allant d’une moto à des tablettes et livres. Cette méthode d’enseignement est plus pratique et plus crédible que le système classique qui fait sortir souvent des diplômés sans niveau réel. Ceux qui ont participé ont été reparti en deux groupe : le groupe de ceux qui ont mémorisé quatre livre comme : « les acte annulatifs de l’islam » de Cheikh Mohamad Ibn Abdoul Wahab, « les trois fondements », « les quatre règles » tous du même auteur et « les quarante hadiths » de imamoun nawawiy. Le groupe de ceux qui ont mémorisé ces quatre précité plus trois autres livres comme « Touhfatoul Atfaal » de Souleyman Ibn Housseyn Ibn Mohamad Al Jamzouriy, « les condition et les piliers de la prière » de Cheikh Mohamad Ibn Abdoul Wahab et « Kitaabut tawhid » du même auteur. Les cours se poursuivent chaque jeudi et Samedi après zouhr à Zangwetin

Issaka NIKIEMA

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*