Comportements de la fête du sacrifice Le Prophèteصلى الله عليه وسلم a légiféré pour les musulmans deux fêtes principales, qui sont

Comportements de la fête du sacrifice Le Prophèteصلى الله عليه وسلم a légiféré pour les musulmans deux fêtes principales, qui sont

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Que la paix et la bénédiction soient sur l’envoyé comme miséricorde pour l’univers.

Dépliant islamique (8) Comportements de la fête du sacrifice Le Prophèteصلى الله عليه وسلم a légiféré pour les musulmans deux fêtes principales, qui sont : la fête de la rupture du jeûne qui vient après le ramadan et la fête du sacrifice qui vient après le Hajj.

D’après Anas, le prophète صلى الله عليه وسلم arriva au Médine il a trouvé que les gens du Médine ont deux jours qu’ils fêtent, alors il dit : ((Je sui arrivé chez vous, en vous trouvant fêtez deux jours, alors Dieu vous les a changé par deux autres qui sont mieux ; la fête de la rupture du jeûne et la fête du sacrifice)) [Ahmad (12416), authentifié par Al-Bani Sunan Abi Daoude (1134)].

La fête est le jour du remerciement à Allah pour Ses grâces, bienfaits et Sa guidance vers les bonnes actions, c’est le jour de la récompense divine généreuse, où le musulman doit manifester sa joie et sa satisfaction. Mais la fête a des comportements islamiques qu’on doit contracter, dont :

1- Faire la prière de la fête du sacrifice plus tôt ;

2- Faire le bain rituel, s’embellir et s’habiller des meilleurs vêtements avant de sortir ;

3- Le fait de retarder le petit déjeuner jusqu’après la prière de la fête du sacrifice ;

4- Aller tôt au lieu de la prière;

5- Le fait de faire le Takbîr depuis le départ ;

6- Le fait d’aller au lieu de la prière par une voie et revenir par une autre voie ;

7- Aller au lieu de la prière en marchant dans la tranquillité et la dignité ;

8- Les femmes –même en menstruation- ainsi que les enfants doivent sortir au lieu de la prière ;

9- On doit accomplir la prière de la fête;

10- Il n’y a pas d’appel à la prière ni appel à l’exécution de la prière de la fête, ni prière surérogatoire avant ou après ;

11- L’égorgement du sacrifice doit être après la prière et les deux sermons ;

12- Il est demandé préférablement d’élargir le repas pour les familles sans précisé, et de ne pas se forcer à cela ;

13- Le fait de partager les félicitations avec les frères à l’occasion de la fête ;

14- Le fait de rendre visite aux proches, savants et les amis ;

15- L’augmentation des actes d’adoration et la multiplication des bienfaisances ;

16- La miséricorde envers les orphelins et le fait de caresser leurs têtes ;

17- Il est permis de faire quelque jeu licite. Source : Mosquée At-Touqua à Marcoussis – Ouagadougou 6 Dhul-Hijah 1439Ah / 17 Août 2018Ad

Daawatoul Islamia

Abdoul Karim KABORE

+226: 76 04 59 61

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*