Burkina : Un chef coutumier et sa famille se convertissent à l’Islam

Burkina : Un chef coutumier et sa famille se convertissent à l’Islam

Daawatoul Islamia a eu l’occasion d’échanger le 22 janvier 2018 avec un chef coutumier qui s’est converti à l’islam du nom de Issaka Tiendrebeogo logeant à KINDPORLOGO .

Question : vous vous êtes converti à l’islam par choix ou par force?

Réponse : Personne ne m’a forcé . JE me suis converti par mon propre gré. JE remercie DIEU même si je meurs aujourd’hui due au fait que je suis devenu musulman. Avant ma conversation, je détestais l’islam ainsi que les musulmans. Si je voyais une femme qui portais le hidjab et le nisfa, je la détestais de tout mon coeur.

Question: combien d’entre vous se sont converti à l’islam?

Réponse : moi, ma femme Awa kafanda et mon enfant. 3ieme question: nous savons bien que vous avez été un idolatre.

Question : Qu’allez vous faire avec vos idoles?

Réponse: ma chefferie n’est pas celui des idoles.

Question : vous vous êtes converti où?

Réponse: ya eu un prêche à wayalghin que j’ai participé et Doctor kindo m’a converti. 

Question : quelle parole avez vous à donner pour ceux qui ne sont pas des musulmans afin de leur pousser à se convertir à l’islam?

Réponse: je les appelle tous à se convertir à l’islam car l’islam est le seule voie de réussite.

Question: on s’est rapproché de la femme en la questionnant: tu t’es convertie par force où par ton avis?

RÉPONSE: je voulais me convertir depuis mais vu que l’homme était mécréant , je me suis tue pour attendre l’heure de la vérité.

Question: dans la mécréance, tu ne portais pas le hidjab mais maintenant que tu le porte, est ce que tes coepouse ne te dérange pas dûe au faite que tu t’est converti brusquement?

RÉPONSE: actuellement, elles ne me dérange pas.

Question: avez-vous l’espoir de la conversation d’autres personnes?

RÉPONSE: Oui, environ 4 personnes dans les jours qui viennent. On prie DIEU de vous raffermir sur le droit chemin jusqu’à votre fin.

Google+ Linkedin

Written By :

Super Administrateur du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*